Etre actionnaire dans une sociĂ©tĂ© dont l’activitĂ© est problĂ©matique

Question : Est-il permis Ă  un musulman d’ĂŞtre actionnaire dans une sociĂ©tĂ© qui exerce, de façon secondaire, une activitĂ© illicite ?

RĂ©ponse : Il y a deux avis principaux qui existent sur le sujet :


  • Selon un très grand nombre de savants contemporains, il n’est en aucun cas permis Ă  un musulman d’investir dans une sociĂ©tĂ© cotĂ©e qui exerce une activitĂ© illicite, et ce mĂŞme si celle-ci se fait de façon secondaire et que les revenus produits de cette activitĂ© sont infimes (moins de 5%). Cet avis est notamment celui de Cheikh Abdoullah bin Bî’ah, Dr An Nachmiy, Cheikh Ahmad Al Kourdiy, Dr Ali Ahmad As SâloĂ»ss et de Cheikh Adh DharĂ®r ; il est aussi celui qui a Ă©tĂ© retenu par Al Madjma’oul Fiqhiy de Makkah (liĂ©e Ă  la Ligue Islamique Mondiale), la Commission Permanente pour la Recherche et l’Iftâ d’Arabie Saoudite, le ComitĂ© de ConformitĂ© Shariah de la KuwaĂŻt Finance House, de la DubaĂŻ Islamic Bank et de la Banque Islamique Soudanaise.

 

Continue reading

Share